Quarantaine (sur un air de Reggae)

Fini les certitudes et le monolithisme

Fini les grandes phrases et tous les mots en isme

Quelques mots cependant, une vieille bande son

Liberté, diversité, air de Reggae

Croire un peu en l’homme et a sa femme

Croire en l’amour

Vous savez

Ce lourd relent de love au fond de l’alcove

Mais pas seulement

Croire un peu au Mystère

Au secret qui entoure la vie

Et que chaque jour l’homme découvre

En destructeur

Ou avec sagesse

Un mot revient : justice

Loin des drames des hautes sphères

Le peuple persévère

Laissez le vivre plutôt que le diriger d’un main de fer dans un gant de velours

Un mot revient : liberté

Malmenée

Ici et ailleurs

Médias et dictatures

Un vent dans ma coiffure, les traits tirés pas rasés

Demain boule à zéro

Un vent de liberté, quarante ans déjà bientôt

Il suffit d’exister.