La joie de faire une chose

La joie de faire une chose peut remplir notre coeur.

Créer est la plus grande action que l’on puisse mettre en oeuvre.

Pour qu’apparaisse sous nos yeux ébahis des constructions dont nous ignorions les contours, cela je le sens bien. Il faut donc lutter contre la destruction, construire à chaque instant le pas qui nous emmène.

Mon cerveau est ce palais où je voudrais construire de nouvelles pièces, de nouvelles structures qui puissent l’embellir. Pour que je puisse me dire : voici une création qui en valait le coup.

Bien sûr je suis une jeune âme, je suis comme un enfant qui trébuche en faisant ses premiers pas. Mais chaque pas de plus construit donc ce palais dont je rêve.

Il me faut garder cet esprit positif, qui voit en toute action, le bien, et qui dans cette ouverture cesse de se replier sur soi dans l’inaction, ce mot que l’on auto-justifie de tant de façons.