Idée (1)

Le hasard et le multiplié, le distribué, résout plus de problèmes ardus en mathématiques que la résolution exacte.

Nous arrivons à un seuil. Une porte s’ouvre sur de nouvelles mathématiques. Jusqu’à maintenant nous cherchions depuis l’époque de la renaissance et son algèbre triomphant à trouver les solutions exactes et précises. Aujourd’hui le hasard peut nous aider à résoudre les problèmes les plus difficiles sans avoir à les résoudre…

Je m’explique, l’équation la plus difficile n’aura plus besoins d’être posée et résolue. Le hasard maîtrisé et des calculs parallèles et distribués feront tout.